Accueil > Sur la piste du loup

Sur la piste du loup

Dernier ajout : 1er septembre.

Aucun animal n’a été aussi méconnu, craint, et persécuté à travers l’histoire, que le loup.

Par ignorance, nous l’avons chassé autrefois. Nous avons utilisé les fusils, les pièges et le poison contre lui, pensant que nous chassions un tueur sanguinaire, représentant une grave menace pour nous-mêmes et pour nos cultures. Les artistes le dépeignirent comme une bête sauvage montrant les crocs. Les conteurs inventèrent des histoires de grand méchant loup. C’est seulement aujourd’hui que nous reconnaissons son importance dans le cycle de la vie. Il a un rôle bénéfique vis-à-vis des grands herbivores qu’il chasse.

Nous découvrons que la nature a crée le loup de façon à ce qu’il court moins vite que la plupart des proies bien portantes ; ainsi il s’attaque essentiellement aux proies faibles et malades. Nous ignorions que le loup était capable, grâce à un système social complexe, de contrôler sa propre population et que pendant des centaines de milliers d’années, il est parvenu à maintenir un équilibre naturel avec ses proies.

Vous trouverez ici des dossiers thématiques et des articles de fond afin de mieux comprendre pour agir...

Articles de cette rubrique

  • Comment la cohabitation homme/loup se passe t’elle ailleurs ?

    5 avril 2005, par loup.org

    En Espagne et en Italie, le loup n’a jamais disparu. Les éleveurs et bergers ont donc conservé l’habitude de travailler en sa présence. La cohabitation se passe donc globalement mieux qu’en France.
    Cependant, il faut relativiser car tout n’y va pas malgré tout sans frictions. Partout où le loup est présent, des problèmes de cohabitation peuvent survenir. Ainsi, pour régler localement de tels problèmes, le braconage est-il très important en Italie. Dans ce pays, seule la longue tradition pastorale, la (...)

  • Entretien avec le Professeur Luigi BOITANI

    31 mars 2005, par Marc SERRA

    Lorsqu’en 1989, j’ai pris contact pour la première fois avec Luigi BOITANI , j’étais loin d’imaginer pouvoir un jour être reçu dans son bureau de l’institut de zoologie de l’Université de Rome. J’étais à l’époque persuadé d’être le seul “excentrique” français à m’intéresser aux loups, et à mille lieues de penser que ces derniers seraient un jour de nouveau présents dans nos montagnes.
    Notre rendez-vous est fixé à 17h30, et malgré la grève des transports publics qui paralyse aujourd’hui complètement la “Città (...)

  • Un loup étranger peut il être intégré dans une meute ?

    19 mars 2005, par loup.org

    Un loup étranger peut se joindre à une meute mais cela reste rare car dans la plupart des cas, il sera perçu comme un intrus, attaqué et pourchassé.
    L’acceptation d’un loup étranger (un "dispersant") a plus de chances de succès si celui-ci est un jeune mâle (entre 1 et 3 ans), en présence d’un couple formé mais sans louveteaux.
    Ce phénomène a lieu le plus souvent entre février et mai, lorsque la femelle dominante est en (...)

  • Pourquoi les loups vivent ils en meute ?

    7 mars 2005, par loup.org

    Parmi les canidés, les loups sont ceux qui restent le plus longtemps « en famille » (de 10 à 54 mois après leur naissance avant de quitter la meute natale). L’avantage est double pour eux : d’une part, cela leur permet de gérer les ressources alimentaires (possibilité d’attaquer de plus grosses proies, dépense d’énergie plus rentabilisée, moins de perte de nourriture, etc.…), et d’autre part cela procure aux jeunes un apprentissage et une expérience de la chasse qui ne leur serait pas innée. A lire (...)

  • Quels sont ses besoins quotidiens en nourriture ?

    7 mars 2005, par loup.org

    Les besoins du loup en nourriture sont variables suivant l’espèce : de 3,7 - 4,5 kg/jour chez le loup du canada à 1 – 1,5 kg/jour chez le loup d’Inde qui est bien plus petit. D’après une étude, la moyenne quotidienne serait de 90 à 190 grammes par jour et par kg de loup.
    Mais il faut aussi considérer : la taille de la meute (voir l’article sur la vie en meute – partie 2) : la quantité de nourriture nécessaire par jour et par animal peut varier du simple au double si un loup vit dans une meute de (...)

0 | ... | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | 65 | ... | 100

Abonnement aux infos


 Abonnez-vous au flux RSS


Sur Facebook

Soutenir par un don