Accueil > Canis lupus : le loup > France : le retour du loup > Le loup en France, une espèce protégée à abattre ?

Le loup en France, une espèce protégée à abattre ?

samedi 2 avril 2011, par Thierry

Un projet d’arrêté ministériel est actuellement à l’étude pour fixer les conditions d’autorisation de destruction du loup. One Voice se mobilise pour inciter chacun à participer à la consultation du public qui prend fin le 11 avril prochain !

A terme, cet arrêté devrait permettre aux préfets d’autoriser des tirs sur les loups « lorsque toute autre méthode de prévention se révèle inadaptée ou insuffisante ».
Les discussions autour de ce texte concernent donc les conditions générales fixant ces autorisations exceptionnelles de destruction d’une espèce pourtant protégée par la loi, ainsi que les quotas maximum d’individus « abattables » chaque année.

Condamner le loup

Si un tel arrêté est voté, les conséquences sur ce carnivore peuvent être désastreuses alors qu’on n’en compte moins d’une centaine seulement sur notre territoire.

Le principe même d’éliminer des loups n’a pas de sens. On leur impute des dommages importants sur les troupeaux alors qu’une seule attaque a été recensée en une année !

De plus, il est stipulé que les tirs de prélèvement toucheront des individus au hasard or cette pratique, sans suivi scientifique des populations, pourrait complètement déstructurer des meutes formées et, dans ce cas, créer de vrais problèmes.

Tout ce qu’il faut savoir sur le loup

Réapparu naturellement en France depuis 1992 après 60 ans d’absence, le loup n’est pas le bienvenu. Ses principaux ennemis sont la peur et l’ignorance humaines.
One Voice rappelle que le loup est un animal qui a tendance à éviter l’homme. Il a un rôle majeur sur la régulation des populations d’ongulés sauvages et sur leur état sanitaire.

Et sa structure sociale complexe lui permet de maîtriser sa démographie. Enfin, la présence du loup a un impact positif direct sur l’écotourisme. L’évolution morale et scientifique de notre société justifie pleinement une cohabitation intelligente.

Agir

Vous avez jusqu’au 11 avril 2011 seulement pour contester le projet d’ arrêté fixant les règles d’abattage du loup. Vous avez la possibilité de donner votre opinion à l’adresse électronique créée à cet effet sur le site officiel de la consultation publique.

Pour que le ministère de l’Ecologie et du Développement Durable soit le garant du respect et de la dignité des loups en France, merci pour votre mobilisation !

On en discute aussi sur les forums de La Meute

Soutenir par un don