Accueil > Canis lupus : le loup > France : le retour du loup > L’arrivée des loups en Mercantour

L’arrivée des loups en Mercantour

Novembre 1992

lundi 6 octobre 2003, par Antoine Peillon

"Les Galoupiots" [1]

Il y a dix ans, les premiers loups revenaient en France.

Le document que nous vous proposons ici est la retranscription des propos qui ont étés enregistrés le jeudi 4 mars 1993, au siège du parc national du Mercantour, par Antoine Peillon.

Cette discussion qui semble aujourd’hui "surréaliste" est le point de départ d’une polémique qui fait toujours rage.

Personnes présentent :

  • Patrick Le Meignen (P L M), directeur-adjoint du P N Mercantour ;
  • Pierre Pfeffer (P P), président du conseil scientifique du P N M, directeur de recherche CNRS-Muséum national d’histoire naturelle ;
  • Roger Settimo (R S), membre des conseils scientifique et d’administration du P N M, conseiller biologique des Alpes-Maritimes ;
  • Thierry Houard (T H), technicien scientifique du P N M (Vence) ;
  • Anne-Marie Issautier (A-M I), garde-monitrice du P N M, secteur Haute-Tinée (Saint-Etienne) ;
  • Patrick Orméa (P O), garde-moniteur du P N M, secteur Moyenne-Tinée (Saint-Sauveur) ;
  • Gilles Deluermoz (G D), garde-moniteur du P N M, secteur Vésubie (Belvédère) ;
  • Geneviève Carbone (G C), journaliste à "Terre Sauvage", finit une thèse d’éthologie sur le loup, attachée au laboratoire d’ethnobiologie-biogéographie du Muséum national d’histoire naturelle ;
  • Antoine Peillon (A P), journaliste à "Terre Sauvage".
    Extraits des propos
    Source : passage du fromveur (collectif d’édition en ligne)

Notes

[1Noms donnés, par les gardes-moniteurs du parc national du Mercantour, aux 2 premiers loups suivis à Molières et au Boréon (protocole de suivi).

Partager cet article :

Soutenir par un don