Accueil > Les archives > "Germain des loups" nous a quittés

"Germain des loups" nous a quittés

lundi 14 avril 2008, par Thierry

C’est avec une grande émotion que je viens d’apprendre, ce matin, le décès de Germain Fourneron à l’age de 75 ans.

L’aventure de Germain, ancien photographe, et passionné par la faune sauvage, a commencé en 1976, lorsqu’il acquière son premier louveteau. Il récupère ensuite plusieurs loups dans divers parcs et zoo en manque de place (à l’époque le certificat de capacité n’étant pas exigé), jusqu’à en réunir plus de 18 dans un enclos qu’il crée en 1986.

"Je veux réhabiliter leur image aux yeux des hommes, ennemis héréditaires du loup, dont la mémoire garde le souvenir déformé, des récits de terreurs et des légendes passées où le loup représentait le mal" ; disait’il dans des élans de sagesse amérindienne.

Situé près d’Aubusson dans la Creuse, L’enclos des loups de Germain, est un endroit à part, inclassable, hors du temps et des normes, fait de brics et de brocs.

Pendant plus de vingt ans, Germain va vivre là, au milieu de ses loups, de ses chiens et de ses chevaux ; sans eau ni électricité, dans une caravane délabrée puis dans une cabane de bois. Il va tout sacrifier pour sa passion, sa santé se dégrade, sa maigre pension est engloutie, les dettes s’accumulent, l’administration le menace de lui retirer ses loups (la réglementation ayant évoluée)...

Parfois aidé par quelques associations ou bénévoles, pour tenter de mettre l’enclos aux normes, soigner les bêtes, trouver des placements ; jamais il n’acceptera de se séparer des loups, même pour le parc animalier de Chabrière quasiment créé pour les accueillir...

Ceux qui ont rencontré Germain, se souviendront peut être de lui comme d’un ermite marginal et misanthrope, moi je garderais le souvenir d’un vieil homme attachant qui a voulu vivre sa passion, en compagnie de ses loups jusqu’aux derniers instants.

Adieu Tchiye Sunkmanitu [1]


Urgence : Avec la disparition de Germain, c’est 1 cheval, 4 chiens, 4 chats et 3 loups qui sont aujourd’hui orphelins - Plusieurs associations se sont associées et recherchent de l’aide pour les soigner, les identifier et les placer - Vous pouvez contacter Mary (maryd552 aliceadsl.fr).

Voir en ligne : Bel article sur Germain - euroloup.com

Notes

[1"Frêre loup" en langue sioux

Partager cet article :

Soutenir par un don