Accueil > Sur la piste du loup

Sur la piste du loup

Dernier ajout : 5 août.

Aucun animal n’a été aussi méconnu, craint, et persécuté à travers l’histoire, que le loup.

Par ignorance, nous l’avons chassé autrefois. Nous avons utilisé les fusils, les pièges et le poison contre lui, pensant que nous chassions un tueur sanguinaire, représentant une grave menace pour nous-mêmes et pour nos cultures. Les artistes le dépeignirent comme une bête sauvage montrant les crocs. Les conteurs inventèrent des histoires de grand méchant loup. C’est seulement aujourd’hui que nous reconnaissons son importance dans le cycle de la vie. Il a un rôle bénéfique vis-à-vis des grands herbivores qu’il chasse.

Nous découvrons que la nature a crée le loup de façon à ce qu’il court moins vite que la plupart des proies bien portantes ; ainsi il s’attaque essentiellement aux proies faibles et malades. Nous ignorions que le loup était capable, grâce à un système social complexe, de contrôler sa propre population et que pendant des centaines de milliers d’années, il est parvenu à maintenir un équilibre naturel avec ses proies.

Vous trouverez ici des dossiers thématiques et des articles de fond afin de mieux comprendre pour agir...

Articles de cette rubrique

  • Peut-on domestiquer un loup ?

    30 juin 2002, par Thierry

    Bien que les loups soient les ancêtres de tous les chiens, renards et coyotes, ils sont restés des animaux sauvages. En tant que tels, ils ne font pas de bons animaux domestiques, surtout lorsque des gens bien intentionnés adoptent un jeune animal non domestiqué et le traitent comme s’il s’agissait d’un chat ou d’un chien.
    Peut-on posséder un loup en France ? L’article L 211-1 du code rural pose le principe de la protection des espèces animales non domestiques, dont la conservation est justifiée par (...)

  • Mangeurs d’hommes ?

    30 mai 2002, par Thierry, Robert Igel

    Les grands Carnivores vivant à grande échelle, leur conservation ne peut se faire qu’à l’intérieur des territoires protégés. Ils doivent donc être préservés dans un environnement à multi-usages où des conflits avec les hommes peuvent se produire. Ces conflits sont de nature diverse, allant de la prédation sur le bétail à la concurrence pour la chasse aux ongulés sauvages convoités également par les hommes. Cependant, l’un des plus importants est la peur d’être attaqué, blessé, voire tué par l’un des grands (...)

  • Une mauvaise réputation.

    30 mai 2002

    A cause de Pierre et de Prokofiev, de la chevillette et du petit pot de beurre. Parce que l’on pleure la chèvre de monsieur Seguin, mangée au matin. A cause de La Fontaine où le loup, puissant, dévore le faible agneau innocent, parce qu’il a troublé l’eau de la rivière. Même perdant, il a le mauvais rôle : biquet n’évite d’être mangé que parce qu’il a demandé de montrer patte blanche au loup voleur du mot de passe, « Foin du loup et de sa race ». Ce préjugé négatif date de l’image moyenâgeuse du dieu (...)

  • Protection du Loup

    décembre 2000, par FNE

    En décembre 2000, les battues aux loups organisées par les communes ont été jugées incompatibles avec la directive européenne « Habitats ». FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT était intervenue au soutien des préfets à l’occasion de déférés préfectoraux devant le TA de Nice puis la CAA de Marseille. Cette jurisprudence est confirmée par le Conseil d’Etat.

  • Les anti-loups !

    25 juillet 2000, par Thierry

    Depuis le début de l’été 99 on assiste à une forte offensive médiatique contre le loup qui semble maintenant s’étendre dangereusement au lynx et à l’ours. A grand renfort de télés et de radios, un éleveur du Queyras a fait redescendre ses moutons de la montagne pour protester contre la présence de quelques loups autour des alpages.
    Les Présidents des Chambres d’Agriculture de l’arc alpin réclament maintenant haut et fort la suppression des loups. Ils demandent ouvertement aux maires d’organiser des battues. (...)

0 | ... | 50 | 55 | 60 | 65 | 70 | 75 | 80 | 85 | 90 | 95

Abonnement aux infos


 Abonnez-vous au flux RSS


Sur Facebook

Soutenir par un don