Accueil > Sur la piste du loup

Sur la piste du loup

Dernier ajout : 5 août.

Aucun animal n’a été aussi méconnu, craint, et persécuté à travers l’histoire, que le loup.

Par ignorance, nous l’avons chassé autrefois. Nous avons utilisé les fusils, les pièges et le poison contre lui, pensant que nous chassions un tueur sanguinaire, représentant une grave menace pour nous-mêmes et pour nos cultures. Les artistes le dépeignirent comme une bête sauvage montrant les crocs. Les conteurs inventèrent des histoires de grand méchant loup. C’est seulement aujourd’hui que nous reconnaissons son importance dans le cycle de la vie. Il a un rôle bénéfique vis-à-vis des grands herbivores qu’il chasse.

Nous découvrons que la nature a crée le loup de façon à ce qu’il court moins vite que la plupart des proies bien portantes ; ainsi il s’attaque essentiellement aux proies faibles et malades. Nous ignorions que le loup était capable, grâce à un système social complexe, de contrôler sa propre population et que pendant des centaines de milliers d’années, il est parvenu à maintenir un équilibre naturel avec ses proies.

Vous trouverez ici des dossiers thématiques et des articles de fond afin de mieux comprendre pour agir...

Articles de cette rubrique

  • L’évolution des loups vers les chiens s’est-elle faite à cause des hommes, ou en dépit d’eux-mêmes ?

    22 décembre 2011

    Les chiens sont-ils le produit de la domestication des loups, ont-ils été créés par l’homme ? Les scientifiques en sont de moins en moins convaincus.
    Ce crâne d’un animal de transition entre le loup et le chien, vieux de 33.000 ans, a été récemment retrouvé dans une grotte du Sud de la Sibérie. Son examen a révélé que la domestication des chiens a été un processus naturel, plutôt qu’une réalisation humaine.
    Susan Crockford, une biologiste évolutionnaire qui a participé à cette découverte, pense que ce (...)

  • Des loups suivis par GPS

    2 décembre 2011

    Le suivi par satellite de six jeunes loups allemands a mis en évidence la capacité d’adaptation de Canis lupus aux habitats les plus divers.
    En France, les loups sont revenus d’Italie dans les années 1990, et ont fondé depuis 19 meutes ; on attend ceux d’Espagne. En Allemagne, ils sont arrivés il y a 11 ans de Pologne et ont déjà fondé 12 meutes. Pour le moment, la plupart d’entre elles sont installées dans la Lausitz, une région forestière située dans l’Est des länder de Saxe et du Brandenbourg. Afin (...)

  • Faire coexister le loup et l’homme

    25 novembre 2011

    Spécialiste des loups, de passage en Alsace, Lætitia Becker apporte son éclairage de scientifique au débat sur le prédateur.
    Depuis qu’elle a rallié le combat de Vladimir Bologov en faveur des louveteaux orphelins, sur une terre russe où le loup est considéré comme un nuisible, Lætitia Becker est revenue plusieurs fois en Alsace pour des conférences. Surtout depuis qu’en 2008, elle a doublé la quête scientifique, qui lui a valu un doctorat en biologie de l’Université de Strasbourg, d’un combat associatif (...)

  • Plan d’action pour la conservation du loup en Europe

    11 mai 2011, par Luigi Boitani

    Le loup est le plus important des prédateurs européens. Il a toujours occupé une place particulière dans la relation entre les humains et leur environnement naturel. Une similitude dans les systèmes sociaux, les besoins alimentaires et les techniques de chasse associées, la territorialité et une grande flexibilité comportementale et écologique a fait du loup un compagnon et un concurrent de l’homme depuis les débuts de l’Histoire. L’attitude de l’homme envers le loup a varié, passant de la concurrence (...)

  • Manifeste sur la conservation du loup

    11 mai 2011, par UICN

    Ce manifeste, qui comprend un énoncé de principes relatifs à la conservation des loups et des directives pour les actions de conservation du loup, a été adopté par le Groupe d’experts sur le loup au sein de la Commission pour la survie des espèces de l’Union internationale pour la conservation de la nature et de ses ressources, lors d’une réunion à Stockholm (Suède), du 5 au 7 septembre 1973, puis approuvé par la Commission pour la survie des espèces et le Conseil de l’Union.
    Ont participé à la réunion (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 95

Abonnement aux infos


 Abonnez-vous au flux RSS


Sur Facebook

Soutenir par un don