Aller au contenu


Photo

Film "Le loup dans la bergerie" sur FR3


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 pascal_AC

pascal_AC

    Louvard / louvarde

  • Membre
  • PipPip
  • 23 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Alpes françaises

Posté 24 février 2012 - 11:36

A voir sur ce lien: http://www.dailymoti...e-22-02-2012_tv


Le film est à voir, mais comme toujours, une vision très partiale est proposée, à croire en début de film qu'il s'agit d'une commande du Syndicat Ovin. Il manque:
  • une vue globale qui explique l'origine des difficultés de l'élevage,
  • la présentation de multi-actifs qui laissent leurs moutons sans surveillance,
  • l'exposé des subventions (42000 euros /élevage en moyenne)
  • le constat d'amélioration des conditions sociales de travail des bergers depuis l'arrivée du loup,
  • les autres origines de décès des moutons (mouche, maladie, chiens, ...)
  • les moutons laissés à l'abandon sanitaire,
  • l'absence de compassion des éleveurs pour leurs animaux exécutés en ou hors abattoir sans étourdissement préalable


#2 D'Aragorn

D'Aragorn

    Wolf, just wolf

  • Meneur de loup
  • 3 390 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Issy-les-Moulineaux

Posté 25 février 2012 - 12:13

Le film est à regarder effectivement. Incomplet, certes mais intéressant.
Malgré une vision, comme souvent dans ce genre de sujet, orientée autour des éleveurs qui laisse peu de place aux autres intervenants. Il est vrai que si on veut voir un reportage qui "parle" du loup, il faut mieux aller sur des chaines comme "Animaux" ou "Nat Géo Wild" que sur le service public.

Sans nul doute, j'observerai attentivement le résultat des prochaines élections législatives dans les Hautes-Alpes en espérant que Mme Martinez ne soit pas réelue. Elle se fait un "coup de pub" sur ce coup là, au point d'en devenir complètement ridicule.

Des regrets, bien entendus, comme d'habitude on ne cite pas les estimations de loups braconnés,
Mais surtout, on se rend compte que l'un des couples (celui qui ouvre le reportage, Ravel) semble plus ouvert sur le sujet. En s'ouvrant sur l'éco-volontariat (vers la 30ème minute) et en n'approuvant pas l'usage des armes à feu contre le loup. Dommage que la parole n'ait pas été donnée à un éco-volontaire à cet instant.
Je pense que ce couple aurait pu en dire beaucoup plus, et cela prouve que tous les éleveurs ne sont pas à mettre dans le même pannier.
La vie n'est intéressante que si l'on entend son cœur qui bat!

Image IPB




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

loup.org